L'alternance

« Entre travail et formation, l’alternance permet l’apprentissage d’un métier et la possibilité d’intégrer plus facilement une personne formée à la vie et la culture de l’entreprise. »

Recruter en alternance

Les métiers auxquels conduit l’alternance représentent une vaste palette.

L’alternance est la filière de l’excellence qui permet aux jeunes de concrétiser une formation en s’impliquant dans un travail pratique en entreprise.

Les formations proposées en alternance sont de qualité en raison de l’adéquation qui existe entre l’apprentissage d’un métier et une formation au service de ce métier.

L’alternance constitue le choix de s’insérer dans la vie professionnelle par le travail. Elle peut aussi préparer la reconversion professionnelle que dictent parfois les nécessités du marché du travail.

L’entreprise qui opte pour le recrutement en alternance diffuse ses compétences et maintient un contact étroit avec le monde universitaire auquel elle apporte un regard extérieur et des exigences, et dans le vivier duquel elle puisse ses futurs salariés.
L’étudiant qui opte pour l’alternance trouvera dans ce dispositif le moyen de combiner acquisition progressive de compétences professionnelles et apprentissages théoriques dispensés à l’université.
 
 
Deux modes de recrutement possibles :

1) L’apprentissage

Le contrat d’apprentissage permet à un jeune de 16 à 25 ans d’acquérir une qualification professionnelle sanctionnée par un diplôme ou un titre à finalité professionnelle enregistré au répertoire national des certifications professionnelles

L’université Université Paris Nanterre propose 18 parcours de Master, 3 parcours de Licence générale et 15 parcours de Licence professionnelle sont ouverts à l’apprentissage

Pour en savoir plus sur les formations en apprentissage, vous pouvez consulter la liste des Masters, Licences générales et Licences professionnelles ouverts en apprentissage à l’université Université Paris Nanterre.

Ce contrat d’apprentissage peut être signé avec un entreprise, une association mais aussi avec les trois fonctions publiques (d’État, territoriale et hospitalière).

Informations complémentaires sur le contrat d’apprentissage

Vous souhaitez recruter un(e) apprenti(e), vous pouvez téléchargez le formulaire « Offre d’apprentissage » et adresser cette offre à ylahmer@u-paris10.fr ou vous inscrire sur le portail entreprises Réseau pro, vous faire connaitre et déposer des offres.

Les employeurs des secteurs privé et public bénéficient d’avantages financiers de l’Etat et de la Région lorsqu’ils recrutent un apprenti.

 

2) Le contrat de professionnalisation

permet d’obtenir une qualification soit :
  • enregistrée au RNCP (diplôme ou titre) ;
  • reconnue dans les classifications d’une convention collective nationale de branche ;
  • ouvrant droit à un certificat de qualification professionnelle (CQP).

Quelle est la durée des deux contrats?
La plupart du temps aussi bien le contrat d’apprentissage que le contrat de professionnalisation sont conclus en contrat à durée déterminée (CDD). La durée varie en fonction de la formation choisie :
  • en principe de deux années pour un contrat d’apprentissage ; cette durée peut, dans certains cas dérogatoires, être inférieure (6 mois) ou supérieure (3 ans) ;
  • de 6 mois à 1 an, voire 2 ans dans certains cas, pour un contrat de professionnalisation.
Le contrat de professionnalisation peut prendre la forme d'un contrat à durée indéterminée.

La durée de la formation représente au moins 400 heures dans le cadre du contrat d’apprentissage et entre 15 à 25 % de la durée du contrat sans pourvoir être inférieure à 150 heures dans le cadre du contrat de professionnalisation, sauf dérogation de branche.

Qui vous accompagne pendant votre formation ?
Au sein de l’entreprise, le chef d'entreprise ou un salarié assure votre accompagnement.

Dans le cadre du contrat d'apprentissage, l'entreprise doit obligatoirement désigner un maître d’apprentissage qui suit votre parcours au sein de l'entreprise et établit la liaison avec l’établissement de formation.

Dans le cadre du contrat de professionnalisation, la désignation d'un tuteur en entreprise n'est pas obligatoire mais fortement recommandée.

Quelle rémunération ?
Dépend de l’âge et du niveau de formation.
Dans le cadre du contrat d'apprentissage, en fonction du niveau de formation déjà acquis, il est possible de prétendre directement à la deuxième année de rémunération.

Contrat d’apprentissage

Ancienneté

dans le contrat

Moins de 18 ans

18-20 ans

21 ans et +

1re année

25 % du Smic

41 % du Smic

53 % du Smic

2e année

37 % du Smic

49 % du Smic

61 % du Smic

3e année

53 % du Smic

65 % du Smic

78 % du Smic













 
  



  
 


Contrat de professionnalisation

Formation initiale

De16-20 ans révolus

De 21-25 ans révolus

Âgés de 26 ans et +

Titre ou diplôme non professionnel de niveau IV ou titre ou diplôme professionnel inférieur au bac

55 % du Smic

70 % du Smic

Rémunération égale à 85% du salaire minimum conventionnel de branche sans pouvoir être inférieur à 100% du SMIC

Titre ou diplôme professionnel égal ou supérieur au bac ou diplôme de l'enseignement supérieur

65 % du Smic

80 % du Smic


Informations complémentaires sur le contrat de professionnalisation

Mis à jour le 20 décembre 2016